Quand on travaille avec des gens comme dans mon métier, le lien se crée en principe assez vite. Nous sommes très proches du corps des gens, puisque dans notre travail la toilette quotidienne fait partie intégrante du soin. On rentre dans l’intimité des gens et ça crée un truc assez spécial, parce que, en effet, de se faire laver par quelqu’un est un truc très spécial.

 

J’ai toujours aimé faire ça, parce que dans ma tête être un corps propre et soigné permet de se sentir bien dans sa tête. Donc je ne lésine jamais sur les parfums, les eaux de toilette, les déodorants si les gens le souhaitent.

Infirmière

 

Donc personne est étonné de notre façon de faire ou ne se gêne pas de nous appeler quand ils vont aux toilettes et qu’ils n’arrivent pas à s’essuyer et qu’on doive le faire à leur place. On est à l’hôpital, donc c’est normal que les infirmières s’occupent de ça…..Le pipi – caca est une partie intégrante et essentielle de notre travail de tous les jours, par le simple fait que c’est une fonction essentielle au bon fonctionnement d’un corps humain. Tout le monde a déjà été constipé un jour et qu’est-ce qu’on n’est pas bien quand on est constipé !!

Mais ça peut aussi amener à des situations très cocasses ou franchement on se marre comme des baleines, tellement la situation est drôle pour nous.

 

L’autre nuit, calme total sur l’étage, je fais ma tournée de 2 heures du matin. Je dois vérifier auprès d’un patient qu’il ait bien vidangé sa poche urinaire, acte qu’il fait tout seul.

Je rentre dans la chambre, tout le monde dort profondément, pour éviter de réveiller les gens, évidemment, je ne mets pas de lumière.

Pipi-caca

Je me dirige vers le lit du dit patient, je commence à farfouiller sous ses couvertures pour trouver cette satanée poche à urines. Je cherche, je cherche et je ne trouve rien…. Et tout d’un coup le patient se réveille : « Monsieur, je m’excuse, mais je dois vérifier votre poche »…. « Réponse du patient « Mais Madame, je n’ai pas de poche !! »…… Et c’est là que je réalise que je m’étais trompée de chambre……

 

La même nuit, dernière sonnette à laquelle je vais répondre à 7h10 du matin. Je me retrouve face à une patiente très âgée, assise au bord du lit, frappée d’un fou rire incroyable. Elle rit tellement qu’elle n’arrive pas à me parler…..

Pipi-caca 2

 

« J’étais au toilettes….. »Et elle rit et rit…

« Oui, et ?? »

« Je dois changer ma culotte » et elle continue à rire…..

« C’est la première fois de ma vie que ça m’arrive…. » et elle rit et rit

Son rire est tellement communicatif que je ris avec elle, sans savoir pourquoi….

Et c’est là qu’elle me dit : « J’ai fait pipi, j’ai descendu mon pyjama, mais j’ai oublié de descendre ma culotte !! »

 

De partir après une nuit de travail avec l’image de cette dame prise d’un fou rire m’a mis de bonne humeur pour toute la journée….